Communisme et stratégie : discussion avec Frédéric Lordon, troisième partie

July 21, 2021 01:07:37
Communisme et stratégie : discussion avec Frédéric Lordon, troisième partie
C’est quoi le plan ?
Communisme et stratégie : discussion avec Frédéric Lordon, troisième partie
/

Show Notes

Pour ce premier épisode de "C’est quoi le plan ?", le podcast de Contretemps consacré aux enjeux stratégiques, Ludivine Bantigny discute avec Frédéric Lordon, à l’occasion de la sortie de son dernier livre, Figures du communisme (La Fabrique). Il s’agit de revenir, au-delà même de ce livre, sur un parcours et le déploiement de questionnements stratégiques menés depuis plusieurs années par Frédéric Lordon, pour contribuer à sortir de l’impuissance.
La discussion se mène en trois volets.
Le premier est consacré à l’état du capitalisme parvenu à un stade d’accumulation tel qu’il devient non plus seulement délétère mais mortifère, responsable d’un véritable écocide. Le capitalisme est décrit ici comme une prise d’otage, un capturat, qui renvoie aussi à un certain régime d’affects et de pulsions.
Le second volet aborde une alternative qui serait désirable, ce que Frédéric Lordon avec d’autres n’hésite pas/plus à appeler "communisme". On y revient sur les expériences émancipées de l’emprise capitaliste et cet échange s’accompagne d’un débat sur l’État, sur son dépérissement ou pas.
Enfin le dernier volet explore les nœuds stratégiques qui forment en eux-mêmes une perspective de transition, notamment par la description de ce qui est dénommé garantie économique générale : on s’interroge sur un programme et plus encore un projet qui ne soit pas institutionnel mais bel et bien émancipateur.

Réalisation : Ludivine Bantigny et Gilles Martinet
Musique : "Nuit de Satin ft. Soleil Bleu", Dopamoon (Le SuperHomard Remix)

Other Episodes

Episode

July 17, 2021 00:47:19
Episode Cover

Communisme et stratégie : discussion avec Frédéric Lordon, deuxième partie

Pour ce premier épisode de "C’est quoi le plan ?", le podcast de Contretemps consacré aux enjeux stratégiques, Ludivine Bantigny discute avec Frédéric Lordon, à l’occasion de la sortie de son dernier livre, Figures du communisme (La Fabrique). Il s’agit de revenir, au-delà même de ce livre, sur un parcours et le déploiement de questionnements stratégiques menés depuis plusieurs années par Frédéric Lordon, pour contribuer à sortir de l’impuissance. La discussion se mène en trois volets. Le premier est consacré à l’état du capitalisme parvenu à un stade d’accumulation tel qu’il devient non plus seulement délétère mais mortifère, responsable d’un véritable écocide. Le capitalisme est décrit ici comme une prise d’otage, un capturat, qui renvoie aussi à un certain régime d’affects et de pulsions. Le second volet aborde une alternative qui serait désirable, ce que Frédéric Lordon avec d’autres n’hésite pas/plus à appeler "communisme". On y revient sur les expériences émancipées de l’emprise capitaliste et cet échange s’accompagne d’un débat sur l’État, sur son dépérissement ou pas. Enfin le dernier volet explore les nœuds stratégiques qui forment en eux-mêmes une perspective de transition, notamment par la description de ce qui est dénommé garantie économique générale : on s’interroge sur un programme et plus encore un projet qui ne soit pas institutionnel mais bel et bien émancipateur.Réalisation : Ludivine Bantigny et Gilles MartinetMusique : "Nuit de Satin ft. Soleil Bleu", Dopamoon (Le SuperHomard Remix) ...

Listen

Episode

November 07, 2022 00:49:14
Episode Cover

Une organisation non capitaliste de la vie : discussion avec Jérôme Baschet - partie 3

Dans cette dernière partie du podcast avec Jérôme Baschet, ce sont les questions de fond en termes stratégiques et d'alternatives tangibles qui sont abordées. En termes sociaux et économiques: il faut penser l'élimination ou la restriction de productions jouant un rôle crucial dans la catastrophe en cours. Ce basculement ouvrirait la voie à une révolution du temps disponible, à l'épanouissement subjectif que celle-ci rendrait possible et à un véritable partage des tâches, pour des subjectivités coopératives et non plus compétitives. En termes politiques, puisque J. Baschet propose une "politique non étatique": l'autogouvernement des communes sur la base de conseils communaux. La critique de l'État est proposée ici en tant qu'"adémie" (absence du peuple) jugée consubstantielle à l'État: il s'agit d'en discuter. L'échange dès lors se mène sur l'enjeu des échelles, des espaces et des rythmes. ...

Listen

Episode

September 16, 2022 00:29:06
Episode Cover

Une organisation non capitaliste de la vie : discussion avec Jérôme Baschet - partie 1

Le capitalisme ne peut se perpétuer sans une croissance continue et en principe illimitée. Cette obligation de croissance est son impératif catégorique. La dilatation de l'économie est exponentielle. Dans ce premier épisode d'une série en trois parties, Jérôme Baschet revient avec Ludivine Bantigny sur l'analyse méthodique des ravages et saccages engendrés par le capitalisme, et sur sa matrice essentielle, la pulsion d'illimitation. ...

Listen